.: Organisation pour Bâtir dans l'Union un Togo Solidaire :.

Déclaration relative aux événements de Mango

L’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) fut particulièrement attentive aux événements tragiques survenus à Mango, dans la préfecture de l’OTI, relativement au processus de délimitation des aires protégées au bénéficie de la faune dans ladite Préfecture.

La formation politique OBUTS exprime le regret de ce que la gestion des manifestations publiques organisées par les opposants à ce projet, ait été dépourvue de retenue et de discernement.

Les opposants au dit projet avaient possiblement des raisons à faire valoir, s’agissant des probables dégâts collatéraux qu’un tel projet engendrerait au sein des communautés villageoises, tirant ainsi argument de ce que dans un passé récent, un projet analogue des espaces protégés pour la faune, a laissé dans la mémoire collective des populations locales et nationales, des traumatismes que le temps n’a pas encore complètement effacé.

En responsabilité, la formation politique OBUTS ne doute pas de ce qu’un projet de réévaluation portant nouvelle délimitation des aires protégées est indispensable à la lutte contre réchauffement climatique ; pour autant, sa mise en œuvre ne doit-elle pas préalablement faire l’objet d’une large concertation avec les populations autochtones en vue d’une part, de les sensibiliser, et d’autre part, d’obtenir leur adhésion ?

Le bilan officiel fait état de plusieurs morts, de nombreux blessés ainsi que de plusieurs arrestations.

La formation politique OBUTS présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées, exprime sa compassion aux blessés et souhaite à tous, un prompt rétablissement.

En les circonstances dont s’agit, il nous paraît hautement souhaitable que le Gouvernement donne toutes instructions utiles, tendant à voir mener en toute objectivité, et sans complaisance, les enquêtes administratives et judiciaires ouvertes, afin que soient déterminées les responsabilités ayant conduit à ce drame.

Pour le cas où des sanctions s’imposeraient, elles devront l’être conformément aux textes de la loi prévue pour de tels faits.

La formation politique OBUTS salue l’initiative des pouvoirs publics tendant à suspension provisoire de la mise en œuvre du projet de réhabilitation des espaces protégés pour la faune dans la préfecture de l’Oti.

Elle recommande en outre dans un souci d’apaisement, la libération de tous les interpellés, retenus par les services de l’ordre et de sécurité dans le cadre des manifestations dont s’agit.

Le Président National
Agbéyomé KODJO

Communiqué

Newsletters

Inscrivez-vous à notre Newsletter