.: Organisation pour Bâtir dans l'Union un Togo Solidaire :.

'Méthode, doigté et intelligence'

Lors d’un déjeuner samedi en compagnie de quelques journalistes, le président du parti Obuts (opposition), Agbéyomé Kodjo, a commenté la situation politique dans son pays. Il a adressé des bons points au gouvernement et envoyé quelques flèches.

 

S’agissant des réformes politiques, M. Kodjo estime que la création d’une commission chargée de réfléchir et de proposer des options susceptibles d’emporter en responsabilité l’adhésion de tous, et plus particulièrement de la classe politique est une bonne chose.

‘Nous accueillons favorablement la nomination de la Présidente de cette Commission ; en revanche, nous exprimons le regret de ce que les hommes et les femmes qui doivent l’épauler dans cette mission ne soient à ce jour pas encore connus’, a-t-il indiqué.

L’ancien Premier ministre a également évoqué le dossier de la décentralisation et a critiqué la méthode utilisée par le pouvoir.

Elle risque, selon lui, de déboucher sur des ‘crispations inutiles.’

Autrement, dit, le recours à l’institution parlementaire n’est pas forcément la meilleure solution. Il préconise plutôt un riche débat politique et public avant d’envoyer le projet de loi à l’Assemblée.

Pour Agbéyomé Kodjo, ‘il faut certes hâter le pas, cependant, sans précipitation, pour engager le processus de décentralisation du Togo, avec méthode, doigté et intelligence.’

Communiqué

Newsletters

Inscrivez-vous à notre Newsletter