• Slider interieur

MESSAGE DE VŒUX À LA NATION : DÉCEMBRE 2017

Mes Chers Compatriotes
Togolaises et Togolais


Plus qu’une tradition, la formation politique -Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire- (OBUTS), en cette fin d’année 2017 a une double obligation morale et politique de s’adresser à vous, militantes et militants et par-delà à l’ensemble du Peuple togolais, pour exprimer à chacun d’entre vous, des vœux d’une nouvelle année 2018 paisible, constructive porteuse de santé, de joie et de bonheur dans chaque famille.
L’année 2017 qui s’achève aura été marquée, par des évènements qui ont fragilisé le lien social et le tissu économique de notre pays. Par ailleurs, plusieurs de nos concitoyens civils et militaires furent malheureusement atteints dans leur chair. Aussi, il est à déplorer de considérables dégâts matériels, tant dans le domaine privé, que public.
En ces regrettables circonstances, il nous échet de renouveler affectueusement aux familles des victimes, nos sincères condoléances, notre compassion, notre solidarité, et nos souhaits de prompte guérison à l’endroit des blessés. Nos pensées se tournent également vers nos concitoyens qui traumatisés, ont dû se résoudre à trouver refuge dans les pays voisins, et ce, dans des conditions de vie difficiles, sans oublier tous ceux qui sont en détention pour quelque motif que ce soit.
La classe politique dans son ensemble, guidée par le seul souci de l’intérêt général, aurait pu éviter cette séquence politique tragique de notre histoire commune, pour peu qu’elle eut été en capacité faire montre de compromis politique, de plus de volonté politique, de lucidité politique, de responsabilité et d’audace politique.
En outre, face à tout contexte politique potentiellement périlleux, le compromis politique constitue une variable républicaine d’ajustement de pleine opportunité, auquel il est circonstantiellement judicieux de recourir sachant qu’il ne saurait être érigé au rang de compromission, ni d’épouvantail.
Nonobstant les préconisations de l’Accord politique Global du 20 Août 2006, et celles de la CVJR du 3 Avril 2012, l’opérationnalisation des réformes constitutionnelles et institutionnelles s’est heurtée d’une part, à l’absence de consensus républicain ; et d’autre part, à la carence de compromis politique, nous conduisant conséquemment, à la crispation politique dans laquelle le pays est figé.
Pareille situation socio-politique a manifestement servi de catalyseur à l’explosion de la colère populaire, révélatrice de la grave crise sociale que subit la population depuis plusieurs années.
Ainsi, depuis plusieurs mois, Lomé, la capitale togolaise ainsi que de nombreuses villes de l’intérieur du pays, et de la diaspora sont devenues le théâtre de manifestations récurrentes, par lesquelles, il est requis un nouveau contrat social, et une gouvernance politique plus transparente à tous égards, plus attentive des préoccupations des togolais, et uniquement guidée par le souci de l’intérêt général.
En l’état, il nous paraît, qu’il y a matière à prendre en compte les demandes exprimées, les étudier, offrir des réponses à la hauteur des attentes et dans le respect des principes républicains, et faire l’économie de tout acte répressif qui aggrave les tensions.
En opportunité, nous réitérons nos sentiments de vive gratitude à l’endroit de la communauté internationale qui ayant pris la mesure de la crispation politique qui enserre le pays et des possibles effets collatéraux qui impacteraient notre sous-région, a exhorté toute la classe politique à se mettre au tour d’une table aux fins de circonscrire les tensions, d’y trouver des solutions durables et pérennes à la crise que traverse notre pays.
Togolaises et Yves De Moroe Togo
Mes Chers Compatriotes
La situation que traverse notre pays est extrêmement préoccupante, notre cohésion sociale est menacée, notre économie fragilisée, notre système éducatif perturbé et désorienté, notre système de soins de santé publique déliquescent, notre pouvoir d’achat sérieusement érodé.
Le risque de voir le Togo affubler du statut de pays à hauts risques est élevé, car notre avenir peut s’apprécier d’incertain, en ce que la peur du lendemain s’installe dans les esprits.
Sans être exhaustifs, tous ces indicateurs référentiels et endogènes en appellent à l’ouverture immédiate et de toute urgence d’un dialogue inclusif et sincère dont les décisions doivent être exécutoires selon une procédure d’urgence.
Subséquemment, la formation politique OBUTS exhorte vivement toutes les composantes de la Nation à œuvrer sans relâche pour l’ouverture et la réussite du dialogue politique afin de préserver l’avenir de la Nation togolaise.
L’ampleur de la crispation politique actuelle est à l’aune de la grave crise sociale que connait notre pays, et seule une meilleure gouvernance adossée à une saine répartition des richesses nationales et à une lutte pugnace contre la corruption et le détournement des deniers publics s’avèreront la thérapie par excellence en vue de l’apaisement des cœurs et le retour de la confiance.
Il urge que les valeurs qui fondent notre société, et notre vouloir vivre-ensemble soient réhabilitées avec pour objectifs : le respect des règles républicaines, le triomphe de l’intérêt général sur des intérêts égoïstes, la recherche du bien commun sur le quant à soi, et la mutualisation du capital humain sur l’exclusion, encourager le mérite et le gout de l’excellence pour plus d’efficacité et d’efficience de l’action publique.
Mes Chers Compatriotes
Togolaises, Togolais
Les valeurs multimillénaires universellement partagées, de justice, d’intégrité, de dévouement, d’humilité, de souci de l’autre, d’amour, de partage, de pardon et de solidarité, doivent être au cœur de la vision d’ensemble qui doit structurer notre nouveau contrat social, afin de réactiver le moteur du génie inventif et créatif et du vivre-ensemble pacifique qui ont toujours singularisé le Togo dans notre sous-région.
La formation politique OBUTS, résolument engagée aux côtés du Peuple togolais, rappelle avec insistance que le dialogue politique souhaité par toutes les composantes de la Nation doit impérativement déboucher sur des institutions revalorisées, fortes et vertueuses à même de résister aussi bien aux caprices et aux appétits des hommes, qu’aux vicissitudes de l’Histoire.
C’est pourquoi, au regard de la crispation politique qui s’est installée dans notre pays, il incombe à chacun de faire l’économie de vaines chimères, car, chacun devra avoir à l’esprit qu’il ne saurait être question d’un énième dialogue politique de plus, ni d’une foire d’empoigne où un camp chercherait à triompher sur l’autre.
Tous, nous devons être guidés par le seul souci de faire gagner la Nation togolaise.
Servir le Togo avec amour et dans la vérité doit être notre seul objectif notre crédo.
Plaise à Dieu que 2018, voit s’ouvrir des lendemains radieux pour le Togo, pour les togolaises et les togolais.
Amour, Joie et Paix à l’Afrique et à l’Humanité tout entière.


Dieu bénisse le Togo !
Vive OBUTS !
Vive la République !

Communiqué

Newsletters

Inscrivez-vous à notre Newsletter